Actualités > Prix Marcel-Tassé 2019 : Deux certifiés de la relève honorés

Prix Marcel-Tassé 2019 : Deux certifiés de la relève honorés

Affiché le 15 mars 2019
PMT-laureats-2019.jpg

La Coalition pour la promotion des professions en assurance de dommages (Coalition) et la Chambre de l’assurance de dommages (ChAD) ont dévoilé, le 14 mars, les lauréats 2019 des prix Marcel-Tassé. Ian Girard, courtier en assurance de dommages s’est vu remettre le prix du volet spécialisé alors que Chloé Thériault, expert en sinistre, a reçu le prix du volet général.

C’est lors de la soirée hommages aux diplômés des programmes de Professionnel d’assurance agréé (PAA) et de Fellow, Professionnel d’assurance agréé (FPAA), organisée par l’Institut d’assurance du Québec que les prix ont été remis. Anne-Marie Poitras, présidente-directrice générale de la ChAD et Johanne Lamanque, présidente du conseil d’administration de la Coalition ont eu l’honneur de présenter les lauréats.

À l’occasion de la 20e édition des prix Marcel-Tassé, la Coalition s’est associée à la ChAD pour encourager et honorer la relève en assurance de dommages. Les prix Marcel-Tassé soulignent l’implication et le dynamisme de deux nouveaux certifiés, l’un ayant gradué d’un programme d’étude en assurance de dommages et l’autre étant titulaire d’un programme d’étude non spécialisé en assurance de dommages. Chaque prix est accompagné d’une bourse de 2 000 $.

Portrait des deux lauréats

Ian Girard, récipiendaire du volet spécialisé

C’est à un très jeune âge, dès l’école primaire, que Ian Girard a su qu’il souhaitait faire carrière en assurance de dommages. Sa mère étant dans l’industrie, elle lui parlait de ses journées de travail le soir venu, au souper. Mais, il accorde au père d’un ami la principale raison de son intérêt pour le domaine, un homme qui a joué un important rôle dans sa vie et qui lui a notamment offert son premier emploi dans l’industrie.

Son choix de carrière pour l’assurance de dommages étant une évidence, il s’est inscrit dès la fin de ses études secondaires au DEC Conseil en assurances et en services financiers au Collège Montmorency de Laval. C’est lors de cette formation qu’il décroche, dès 17 ans, un premier emploi de commis de bureau chez Vézina Assurances, entreprise dans laquelle il a évolué durant ses études pour maintenant occuper le poste de chargé de clientèle.

Détenteur d’un baccalauréat en administration des affaires (B.A.A), Ian Girard regorge d’ambition, ce qui le pousse à passer ses examens de l’Autorité des marchés financiers pour obtenir sa certification de courtier en assurance des entreprises en même temps qu’il termine son B.A.A. Puis, dans le but de parfaire ses connaissances, il enchaîne les cours et les examens pour les titres de Professionnel d’assurance agréé (PAA), Canadian Risk Management (CRM), Global Risk Management Institute (GRMI) et Courtier d’assurance associé (C.d’A.Ass.).

Il trouve tout de même le temps de participer à des événements de l’industrie, notamment comme ambassadeur pour la Coalition ou L’Association de la relève en assurance du Québec (LARAQ), et de s’impliquer bénévolement dans des causes qui lui tiennent à cœur.

Le plan de carrière de Ian Girard est bien établi et il ne perd pas de vue ses objectifs puisqu’il vise encore gravir les échelons dans cette entreprise qu’il chérit. Comme il le souligne lui-même, remporter le prix Marcel-Tassé est un signe de reconnaissance des réalisations de sa jeune carrière. « Je suis fier du parcours que j’ai accompli jusqu’ici et le prix Marcel-Tassé est une reconnaissance et un encouragement à continuer sur cette voie. »

Chloé Thériault, récipiendaire du volet général

Alors que Ian Girard savait depuis presque toujours qu’il voulait travailler en assurance de dommages grâce à l’influence de proches y faisant carrière, Chloé Thériault a découvert le domaine grâce à des rencontres intéressantes faites au moment où elle se questionnait sur son avenir professionnel. 

Lors de son baccalauréat en droit à l’Université de Sherbrooke, elle réalise qu’elle ne serait pas avocate, ni notaire. Elle termine tout de même ses études, sachant que sa formation lui serait forcément utile. Et pour cause! Aujourd’hui expert en sinistre chez Laguë, Vary, Verreault & Associés, Chloé Thériault se spécialise notamment en responsabilité civile et dommages directs en copropriété, deux sujets abordés lors de son cursus universitaire.

Elle doit toutefois l’idée de faire carrière en assurance de dommages à ses grands-parents qui, voulant l’aider à trouver sa voie, lui ont proposé une rencontre avec un ami président d’un cabinet d’expert en sinistre. La rencontre a donné lieu à une journée d’observation en entreprise et il n’en fallait pas plus pour lui insuffler la passion de la profession.

Chloé Thériault entrevoit son avenir dans l’industrie avec ambition. Elle souhaite obtenir le titre de PAA et se tailler une place de gestionnaire dans son entreprise. Lorsqu’elle était plus jeune, l’expert en sinistre désirait devenir professeur, expérience qu’elle aimerait bien tenter, dans le futur, et enseigner dans son domaine d’activité.

Comme elle sait qu’une simple rencontre peut changer le cours d’une vie, Chloé Thériault désire maintenant s’impliquer auprès d’organismes œuvrant pour la relève dans l’industrie, comme la Coalition. À l’image de ceux qui lui ont transmis la passion pour l’assurance de dommages, elle souhaite, elle aussi, parler de son parcours et inciter les personnes en orientation et réorientation de carrière à opter pour l’industrie qui l’a conquise.