Actualités > Hausse des inscriptions aux examens de l’AMF : la Coalition encouragée

Hausse des inscriptions aux examens de l’AMF : la Coalition encouragée

Affiché le 19 août 2019
graphique-inscrip-amf.JPG

La Coalition pour la promotion des professions en assurance de dommages (Coalition) constate avec satisfaction une augmentation du nombre d’inscriptions aux examens de l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour les disciplines Assurance de dommages et Expertise en règlement de sinistres.

Selon les données fournies par l’AMF, les inscriptions sont en constante augmentation depuis cinq ans et elles ont même atteint un sommet en 2018 avec 2 053 inscriptions.

« Le défi d’attirer la relève dans notre industrie est de taille. D’autant plus qu’en ces temps de pénurie de main-d’œuvre, les candidats potentiels sont sollicités de toutes parts. L’augmentation constante des inscriptions aux examens de l’AMF ces dernières années est encourageante et vient confirmer que les efforts de la Coalition sont bénéfiques pour l’industrie de l’assurance de dommages », souligne Robert LaGarde, président et chef de la direction de la Coalition.

Les actions de la Coalition portent fruit

La mission de la Coalition étant d’intéresser davantage de candidats aux carrières offertes dans l’industrie de l’assurance de dommages, il est clair que ces données démontrent que les initiatives de la Coalition pour attirer les talents portent fruit.

« Chaque année, afin de faire rayonner les professions en assurance de dommages auprès de la relève, la Coalition va à la rencontre de celle-ci dans une trentaine d’événements, déploie des campagnes promotionnelles sur le Web, tisse des liens avec des partenaires en orientation de carrière, et plus », indique Roxanne Hébert, directrice des communications et des opérations de la Coalition.

Main-d’œuvre qualifiée recherchée

Sondées en 2016, les entreprises en assurance de dommages recrutent majoritairement des candidats qui détiennent un diplôme collégial ou universitaire, représentant 88 % des embauches en 2015 et 2016. Ce portrait du recrutement correspond aux profils des inscriptions aux examens de l’AMF en 2018 où 78 % des candidats détenaient un diplôme collégial ou universitaire.

Niveau d'étude de la relève

« La Coalition travaille en étroite collaboration avec les établissements d’enseignement offrant l’AEC en assurance de dommages et le DEC Techniques de services financiers et d’assurances en plus d’aller à la rencontre des universitaires dans de nombreux événements. D’ailleurs, la Coalition a réuni maisons d’enseignement et entreprises afin d’optimiser l’AEC en assurance de dommages pour répondre aux besoins criants de l’industrie », ajoute Mme Hébert.